L’histoire de la saccharine le premier édulcorant

Enfant, tout le monde n’a cessé de vous dire qu’être avide de connaissances est un vilain défaut. Alors, une peur de poser des questions s’est installée petit à petit en vous. Pourtant, n’oubliez pas qu’il existe une curiosité positive. Cette dernière vous permet de découvrir de nouveaux horizons, d’améliorer votre mode de vie. Elle vous apporte d’innombrables avantages. Mais attention, la curiosité n’est pas forcément innée. Il faut la cultiver et en prendre grand soin. Comment vous y prendre ? Commencez par choisir un sujet et partez à la recherche d’information. Vous pouvez par exemple débuter par la saccharine.  

La saccharine: un composé chimique fascinant

Avant d’aller plus dans les détails, il faut préciser que la saccharine est un édulcorant découvert il y a 140 ans. Il s’agit du plus ancien édulcorant artificiel. Sa découverte est totalement le fruit du hasard. Le scientifique qui a découvert cet édulcorant étudiait à la base l’oxydation d’un dérivé du toluène. Fatigué par sa longue et dure journée de travail, il se précipite à table sans se laver les mains. En croquant dans son pain, il a constaté un gout doux et sucré. En se léchant les doigts, il a constaté que ce sont ces derniers qui donnent la saveur sucrée à l’aliment. Pour avoir la certitude, il vérifie les récipients au laboratoire. À cet instant précis, le scientifique a pris conscience qu’il a à sa possession un véritable trésor. Il a baptisé le composant saccharine en se référant au nom savant de la canne à sucre. Car ce sucre de substitution a un pouvoir sucrant 300 à 500 fois supérieur à celui du saccharose. Au lieu d’utiliser un kilo de sucre, vous n’aurez besoin que de quelques cuillerées de ce produit synthétique. Mais veillez à ne pas dépasser la dose journalière autorisée. Selon la FDA, le DJA de saccharine est de 5 mg par kilogramme de poids corporel. Afin de connaitre la quantité correspondant à votre masse corporelle, vous pouvez utiliser les calculatrices disponibles en ligne. Ces informations ne sont pas encore suffisantes pour vous. Alors, rendez-vous vite sur www.soyez-curieux.fr. L’un des sites qui ont pour principaux objectifs de satisfaire les curieux.

L’édulcorant : est-il dangereux pour la santé ? 

Afin de garantir la santé des consommateurs, la saccharine a fait l’objet d’un test à plusieurs reprises. Toutes les conclusions sont identiques : ce produit ne représente aucun danger pour l’organisme. Ce type d’edulcorant a été même évalué et approuvé par le JECFA, le comité scientifique de l’alimentation humaine de l’Union européenne, l’Organisation mondiale de la santé, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, l’autorité européenne de sécurité des aliments. D’ailleurs, ce sucre de substitution est recommandé par les diabétologues. Car ce produit n’est pas classé parmi les glucides. Son apport calorique est nul. Pour les diabétiques, la saccharine leur permet de redécouvrir le plaisir sucré. Petite piqûre de rappel : l’organisme d’une personne atteint de diabète n’arrive pas à acheminer le glucose présent dans le sang vers les cellules. Pourtant, si le glucose demeure dans le sang, cela peut provoquer une hyperglycémie entraînant des problèmes de santé. Mais ce n’est pas tout. Remplacer votre sucre ordinaire par de la saccharine permet également de réduire le risque de carie dentaire. Car cette dernière n’est pas fermentée en acide par les bactéries dans la bouche contrairement au sucre ajouté. Pour ce qui ne sait pas encore, ce produit est aussi un véritable allié minceur.

Où trouver de la saccharine ?

Il est fort probable que vous consommez de l’édulcorant sans vous en rendre compte. Car cette dernière se cache dans de divers produits. Pour savoir si vous consommez ce type de sucre de substitution, apprenez à lire l’étiquette de vos produits favoris. Si vous voyez E 954 sur l’étiquette, alors vous avez la confirmation que le produit contient de la saccharine. Dans la majorité des cas, ce composant entre dans la préparation des boissons lactées, à base de fruits, gazeuses et du thé glacé. Vous pouvez également repérer de l’E 954 dans les gâteaux, les bonbons sans sucre, les chocolats, les confitures. Sachez également qu’elle est un composant très utilisé dans la fabrication des médicaments, des dentifrices, des bains de bouche et des produits cosmétiques. 

Comment l’utiliser ?

Il est important de préciser que chaque édulcorant a ses propres caractéristiques. Certains supportent la chaleur et d’autres non. En ce qui concerne la saccharine, elle résiste bien à la chaleur. Pour cette raison, elle peut être utilisée pour les pâtisseries et les diverses préparations culinaires. Information: ce composant est idéal pour la préparation d’un flan sans sucre. Étonnez vos invités avec ce dessert non calorique. Vous pouvez également l’utiliser pour des plats à congeler. Mais attention, son utilisation nécessite un peu de savoir-faire. Car elle a un arrière-goût amer. Pour masquer le gout amer, vous pouvez par exemple ajouter d’autres édulcorants dans votre préparation.